mercredi 19 novembre 2014

Chronique: La saga Roji !


Auteur: Keisuke Kotobuki
Edition: Ki-oon
Pages: 155

Yuzu et Karin sont deux sœurs au caractère très différent, l'une fofolle, l'autre sérieuse. Entre deux bagarres pour rire avec les garçons, elles enjolivent le quotidien à coup d'idées toutes plus farfelues les unes que les autres. Trouver un nouveau foyer pour des chatons abandonnés, débusquer une mystérieuses librairie qui n'ouvre qu'à minuit ou improviser une piscine sur un toit d'immeuble... aucun défi ne leur résiste !
Toujours accompagnées de Zanzibar, le plus grognon des chats du quartier, elles traquent les légendes locales et découvrent petit à petit que le merveilleux n'est jamais très loin...

Mon avis

Cette série de manga n'est pas encore très connu. Personnellement je n'en avais jamais entendu parler mais quand je l'ai vu à la bibliothèque de ma ville, je n'ai pas pu résister !
Il est à croquer ! J'ai lu les 3 premiers tomes, le 4 est déjà paru et le 5 paraîtra en décembre 2014.

Donc nous suivons les aventures de Yuzu et de Karin, deux sœurs. Avec elles nous ne nous ennuyons jamais, elles nous embarquent toujours dans des histoires rocambolesques. Ces deux personnages sont très attachants et absolument adorable. Les autres personnages de l'histoire sont tout aussi mignon et nous nous y attachons assez facilement.
Au départ je ne m'attendais à rien de particulier avec ce manga, juste à passer un bon moment mais le fait d'avoir une part de fantastique est très intéressant bien que parfois un peu dérangeant. 

L'univers est assez particulier, pour reprendre les dires de mon amie (qui les a également lus) elle a trouvé cet univers presque "post-apocalyptique". Le quartier où elles vivent est presque dépourvu de verdures, tout est en béton et j'avoue que par moments j'ai trouvé cela assez étrange.

Autres points que j'ai trouvé très étrange est qu'elles sont presque "trop" indépendante. A par dans le tome 3 où nous apercevons un adulte sinon dans les autres il n'y a jamais d'adulte, nous ne savons même pas à quoi ressemble leurs parents. Il y a même un passage où elles effectuent une balade nocturne, très étrange surtout que Karin, la plus petites des sœurs à 7 ans grand maximum.

L'auteur a une imagination débordante, elle part parfois dans tout les sens mais il ne manque pas d'originalité. Elle a créé Roji, un manga assez particulier car elle y mêle les bases du manga jeunesse avec Alice au pays des merveilles.

En bref,  j'ai vraiment apprécié ma lecture même si quelques éléments m'ont un peu dérangés. Je vous le recommande tout de même !

Ma note: 6/10